Dans un cadre sobre, une salle d'une vingtaine de places où on peut voir Fernando aux fourneaux. Son petit accent dévoile une origine d'Amérique centrale et donc une volonté de nous faire voyager grâce à ses préparations.le soir deux formules, la deuxième comprenant le dessert. Le repas était simplement divin, un juste équilibre des gouts, des mélanges d'épices très savoureux. Pas prévu mais nous avons craqués pour la tarte tatin maison.
Un moment de plaisir

Patricking,